AGRO-METROLOGIE

Laboratoire indépendant pour la maintenance et l’étalonnage de vos appareils de mesure.

AGRO-METROLOGIE - Route de Maillane - 13103 Saint Etienne du Grès - France
SIREN 443 651 872 - Récépissé de déclaration en préfecture N° 0132007503 – N° EORI FR44365187200014

© Copyright Agro Métrologie ™® 1991 - 2021

Tout nos certificats, sont basés sur ce modèle et adapté en fonction du type d'appareil étalonné.

4 - PRECISIONS POUR LES  ETALONNAGES

Les étalonnages que nous réalisons ainsi que les documents qui si rattachent, sont garantis conformes tant sur le plan métrologique que sur le plan administratif au cahier des charges de 1992 établi entre les trois intervenants suivant :

- L’expert :
Unité de métrologique sud du LNE (Laboratoire National d’Essais) agréé COFRAC sous le n°  2.1446, dirigée par Monsieur Fargier.

- Le professionnel :
CTIFL (Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes) centre de Saint Rémy de Provence représenté par Monsieur Planton Gérard responsable qualité des F&L

- Le fabricant :
AGRO-TECHNOLOGIE représentée  par Monsieur PELOUZET Roger

Cette démarche, avait pour objectif de définir précisément les procédures, normes, conditions et tolérances, pour l’étalonnage des appareils mécaniques et électroniques pour mesurer des critères de qualité appliqués aux fruits et légumes comme les Durofel, Pénéfel, duromètres, pénétromètres…

Le banc de mesure et les instruments associés  (préconisés et décrit dans ce même cahier des charges) sont vérifiés régulièrement par le LNE.

Pour assurer un parfait  fonctionnement de cet ensemble, une auto-vérification interne est réalisée chaque semaine.

La FICHE TECHNIQUE POUR LA TRACABILITE DU S.A.V.  que nous avons ajouté, rentre dans le cadre de notre démarche qualité.

L’indication rouge « certifié conforme » est apposée sur les documents concernant les appareils reconnus conformes.

Notre prestation ne ce limite pas à l’étalonnage standard, nous procédons également et systématiquement à la révision générale des appareils ainsi qu’au nettoyage interne et externe, au polissage des embouts, à la lubrification (produit spécial métrologie), au réglage et à la mise à jour de l’appareil si cela est possible.

Note sur la rédaction des certificats :
Les appareils sont certifiés conforme lorsque leur dérive reste à l’intérieur des tolérances définies dans le cahier des charges pour chaque type d’appareil.
Si cette tolérance est dépassée, les appareils sont réglés pour ramener les résultats dans la tolérance et si ce n’est pas possible, les résultats sont indiqués et dans le pire des cas, les appareils sont marqués non conforme.

Note importante :
Nul ne peut prétendre établir un certificat d’étalonnage conforme, s’il n’a pas procédé à cette démarche, qui consiste pour un nouveau procédé de mesure, appliqué à un domaine particulier, à faire réaliser un cahier des charges par les trois parties concernées.

1 - CONDITIONS D'ETALONNAGE

1.1- Référence
. Température ambiante : 21 °C ± 1°C
. Hygrométrie ambiante : 50.0% HR ± 30 % HR
. Temps de stabilisation thermique avant les mesures : 6 heures


1.2- Instruments utilisés
. . Un banc d'étalonnage spécifique muni d'une butée micrométrique N° de série : BM3010, étalonnée le ………… par le LNE*, certificat n° ……….. et d'un dynamomètre n° de série : 061546 étalonné le …………… par le LNE*, certificat n° ……………
. Un pied à coulisse digital N° de série : 2J054342, étalonné le …………….. par le LNE*, certificat n° …………..


1.21 Document de référence : Cahier des charges pour l’étalonnage des appareils spécifiques voir page 3


1.3- Méthode de mesure
L'étalonnage est effectué par comparaison de la valeur indiquée par l'afficheur de l’appareil contrôlé à la valeur indiquée par l’afficheur du banc d’étalonnage.
Il est effectué pour chaque contrôle 3 Aller simple (mesure du pic) sur la pleine échelle pour établir un tableau de correspondance .
L'erreur de fidélité est déterminée en effectuant 5 mesures successives à 40% et 90% de l'étendue de mesure.
L'erreur maximale de fidélité est la plus grande dispersion des mesures.


2 - INCERTITUDE DE MESURE
Les incertitudes mentionnées sont celles correspondant à deux écarts types. Les écarts types ont été estimés en tenant compte des différentes sources d'incertitude, étalons de référence, moyens d'étalonnage, conditions d'environnement, contribution de l'instrument étalonné, répétabilité.

L'incertitude de mesure de l’appareil contrôlé est indiquée page 1.


3 – RESULTATS :
Les résultats se trouvent en page 1 et représentent la synthèse des mesures décrites ci-dessus.

Ce rapport comprend 3 pages.

* LNE : Laboratoire National d'Essais (agréé COFRAC n° 2,1446)

© Copyright Agro Métrologie ™® 1992 - 2021
Reproduction même partielle interdite

Page 2/3

Page 3/3